Le cyce menstruel

LE CYCLE MENSTRUEL

Chez la femme, les organes reproducteurs (les ovaires et l’utérus) n’ont pas la
 même activité tout le temps. C’est le cas aussi chez la plupart des femelles de mammifères.
 Ainsi, à partir de la puberté, la femme a ses règles (ou menstruations), une fois par mois.
On dit que l’activité des organes génitaux est cyclique. L’ensemble des phénomènes qui
se produisent dans les organes génitaux sur une période donnée, et qui recommencent ensuite,
 est appelé le cycle menstruel.

Chez l’être humain, le cycle menstruel dure en moyenne 28 jours. Il se produit tous les mois
 entre la puberté et la ménopause, en dehors des périodes de grossesse (pendant la grossesse,
 les cycles s’interrompent).

Les regles

Le cycle menstruel commence le premier jour des règles et dure jusqu’à la survenue
 des règles suivantes. Chez la femme, il dure en moyenne 28 jours (ce qui correspond
à 4 semaines ou un peu moins d’un mois). Mais ce n’est qu’une moyenne. Chez certaines femmes,
 il dure en effet 28 jours, mais chez d’autres il est plus court (26 ou 27 jours), ou
 plus long (29, 30, 31 jours). De plus, certaines femmes ont des cycles irréguliers,
c’est-à-dire qu’elles n’ont pas leurs règles tous les mois. Enfin, beaucoup de choses peuvent
 influer sur le cycle menstruel : la fatigue, le stress, l’anorexie, la prise de certains
médicaments, etc., rendent les règles irrégulières ou les font disparaître.

En France, les premières règles apparaissent vers l’âge de 13 ans en moyenne : c’est le moment
 de la puberté. Mais l’âge auquel arrivent les premières règles dépend de la taille et du
poids de la jeune fille, et en partie du niveau de vie. Par exemple, à la fin du xixe siècle,
 où les conditions de vie étaient plus difficiles qu’aujourd’hui, les règles arrivaient vers
l’âge de 16 ans en moyenne.

Les premiers cycles de la jeune fille sont souvent irréguliers. Parfois, les règles sont
douloureuses (maux de ventre), ou bien accompagnées de manifestations telles que des maux
de têtes, des nausées ou des sautes de l’humeur (c’est ce que l’on appelle le syndrome
prémenstruel — c’est-à-dire qui commence juste avant les règles).

Comment se deroule le cycle menstruel?

Le cycle menstruel est contrôlé par des hormones, qui sont produites en quantités différentes
selon le moment du cycle.

Certaines de ces hormones sont produites par des structures du cerveau (l’hypothalamus et
l’hypophyse). Elles « lancent » l’activité des ovaires en début de cycle : sous l’effet de
ces hormones, un des deux ovaires va fabriquer un ovule.

D’autres hormones sont produites par l’ovaire lui-même. Ce sont en particulier des œstrogènes.
 Les œstrogènes ont plusieurs rôles. Ils provoquent notamment l’épaississement de la
paroi de l’utérus. C’est une façon de permettre au corps d’être prêt à une grossesse
éventuelle : il se prépare ainsi à la fécondation. En effet, s’il y a fécondation d’un ovule
par un spermatozoïde, le petit œuf formé viendra se nicher dans la paroi de l’utérus (c’est la
nidation). Celle-ci doit être suffisamment épaisse pour recevoir l’œuf et lui permettre de se
développer en embryon.

Au milieu du cycle, vers le 14e jour (compté à partir du premier jour des règles précédentes),
 l’un des deux ovaires libère un ovule (c’est l’ovulation). L’ovule tombe alors dans un
« tube », la trompe de Fallope. Il commence à descendre lentement à l’intérieur de la trompe
 pour rejoindre l’utérus.

Si l’ovule rencontre sur son chemin un spermatozoïde, il peut y avoir fécondation. Quand
l’œuf se fixe dans la paroi de l’utérus, il envoie des signaux pour que la production
d’hormones se maintienne. C’est le début de la grossesse. Les cycles menstruels s’arrêtent,
 et les règles ne surviennent pas.

Mais si l’ovule ne rencontre pas de spermatozoïde, il meurt au bout d’un jour ou deux.
 La production d’hormones diminue alors progressivement. Sans ces hormones, la paroi de
l’utérus ne peut pas rester épaisse : toute la partie épaissie de la muqueuse se détruit.
La disparition de la partie épaissie de la paroi de l’utérus produit du sang qui s’écoule
par le vagin : ce sont les règles. Le saignement dure de 2 à 8 jours selon les femmes
(en moyenne 5 jours). Ce phénomène permet, chaque mois, de fabriquer une muqueuse « neuve »
 pour accueillir un œuf.

Contrôler le cycle menstruel

La pilule contraceptive est née de la connaissance du cycle menstruel et de ses hormones.
Elle est constituée d’hormones de synthèse (fabriquées en laboratoire) similaires à celles
produites par l’ovaire. Ces hormones, prises chaque jour, modifient l’équilibre naturel du
 cycle menstruel, ce qui a pour effet d’empêcher l’ovulation (si on ne l’oublie pas certains
jours), mais pas les règles.

OK-2Power
Mai 2008


 



26/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres