Abert Einstein et la relativité

Albert Einstein

Albert Einstein (1879-1955) est un physicien américain d’origine allemande, inventeur
 de l’une des théories les plus importantes de la physique du xxe siècle : la théorie
de la relativité.

Albert Einstein et la relativité

Après des études médiocres, Einstein occupe un emploi d’ingénieur à Zurich (Suisse).
En 1905, à l’âge de 26 ans, il obtient son doctorat de physique et révolutionne la
physique avec la publication de ses découvertes sur l’effet photoélectrique (émission
 d’électrons par un métal sous l’action de radiations lumineuses), sur le mouvement
brownien (description mathématique du mouvement de particules microscopiques dans un
liquide ou un gaz), la relativité restreinte et l’équivalence matière-énergie (traduite
par la célèbre équation E = mc2).

Sa théorie sur la relativité restreinte est fondée sur deux postulats :

– la relativité : toutes les lois de la physique sont similaires dans tous les
repères inertiels ;

– l’invariance de la vitesse de la lumière dans le vide (environ 300 000 km/s) :
 cette vitesse, également appelée célérité et notée c, est une constante universelle.

La théorie de la relativité permet de donner une description logique et correcte des
événements physiques dans des repères inertiels différents. Elle reste longtemps très
 controversée par la communauté scientifique.

En 1916, Einstein publie sa théorie de la relativité générale, qui englobe les lois de
la relativité restreinte et les lois de la gravitation d’Isaac Newton. L’année suivante,
il applique sa nouvelle théorie à la cosmologie (science de l’univers) et propose
un modèle d’Univers statique (en équilibre, sans mouvement). Mais en 1929, Edwin Hubble
démontre que l’Univers est en expansion (et donc non statique).

En 1921, Einstein reçoit le prix Nobel pour ses travaux sur l’effet photoélectrique.
Son hypothèse que la lumière est constituée de « grains d’énergie » (qui sont par la
suite appelés photons) possédant une énergie proportionnelle à la fréquence du
rayonnement ne sera confirmée que 18 ans plus tard par le physicien américain Arthur Compton.
 Einstein apporte sa contribution à la physique quantique en étudiant le comportement
des photons. Il fait publier en 1924 un article du physicien indien Satyendranath Bose
sur ce sujet, et élabore ensuite avec lui la théorie statistique de Bose-Einstein.

Dès les années 1920, Einstein est un savant respecté, mais aussi un véritable héros
populaire. Il n’hésite pas à utiliser son immense renommée pour défendre ses convictions
 politiques.

En 1933, Hitler prend le pouvoir, et Albert Einstein quitte l’Allemagne. Après un passage
 par Paris et la Belgique, il accepte un poste de professeur à l’université de Princeton
(États-Unis).

En 1939, il écrit au président américain Franklin D. Roosevelt pour lui demander de lancer
un programme de recherche sur l’énergie nucléaire, afin de ne pas laisser l’Allemagne nazie
prendre de l’avance dans ce domaine (ce programme prendra le nom de projet Manhattan).
 Il ne fait cependant pas partie de l’équipe qui fabrique la première bombe atomique.
En 1945, il réécrit au président américain pour tenter de le convaincre de ne pas utiliser
 cette arme. Lui qui est à l’origine de la physique nucléaire, il luttera jusqu’à sa mort
contre la prolifération des armes atomiques.

Au-delà de la portée de ses travaux, qui sont à l’origine de la physique contemporaine,
sa personnalité marginale et ses engagements politiques en ont fait un personnage mythique
du xxe siècle.

OK-2Power
Mai 2008

 



26/05/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres